L’idéation collective… le miracle humain

idéation, L’idéation collective… le miracle humain

L’idéation collective… le miracle humain

D’abord vous avez peut-être envie de savoir ce que c’est que l’idéation? Et bien c’est le processus de création d’une idée du début à la fin.

L’idéation est le processus créatif de production, développement, et communication de nouvelles idées ; le terme idée signifie ici un élément de base de la pensée, ou plutôt de la vie psychique en général, qui peut être aussi bien sensoriel ou concret qu’abstrait. Wikipédia

 

Il s’agit ensuite d’ajouter collective et hop le tour est jouer.

Merci bonsoir fin de l’article 😉

Beuh non, on peut faire mieux…

Vive Napoléon

Imaginez ce que Napoléon Hill appelait le pouvoir du cerveau collectif. Dans son livre « Réfléchissez et devenez riche » c’est la neuvième étape vers la richesse.

On peut bien évidement le décliner à d’autres sujets comme la réussite, l’efficacité, la créativité, la productivité, …

Vous connaissez peut-être la maxime qui dit qu’un cheval seul peut tirer, disons 500kg, et que deux chevaux ensemble peuvent en tirer 1500? Ne vous arrêtez pas aux chiffres mais au concept.

Et bien pour le cerveau humain on peut dire que c’est la même chose.

 

« Le cerveau collectif résulte des efforts conjugués de deux ou plusieurs individus qui œuvrent dans un esprit d’harmonie en vue d’atteindre un but précis. Sans la coopération de ce cerveau collectif, nul ne peut profiter d’un tel pouvoir. »

 

Les sessions d’idéation collective seraient donc des séances d’entrainement  de ce cerveau collectif.

Si je pense sincèrement que tout cela est vrai, j’ajouterais malgré tout quelques réflexions qui me semblent primordiales :

 

1- Ne nous limitons pas au cerveau,

certes c’est notre outils de réflexion, cependant le corps en entier a une mémoire intrinsèque et notre ressenti, nos souvenirs enfouis dans la chaire sont tous aussi pertinents bien que plus inconscients. En libérant cette énergie dans le mouvement, l’expérimentation, la kinesthésie, nous maximisons notre potentiel créatif.

Bon je ne vous dis pas de vous mettre à danser sur la table en pleine réunion, quoique, pourquoi pas après tout! Mais au moins de stimuler vos sens et de vous mettre en action dans l’instant : écrire, dessiner, changer de place, changer d’espace de travail,…

 

2- Bienveillance et ouverture d’esprit sont OBLIGATOIRES.

En effet chacun doit pouvoir exprimer qui il est et ses idées sans avoir peu d’être juger ou critiquer. Cela implique que, dans toutes circonstances, en milieu de travail, l’humain doit passer avant tout. Il s’agit de donner  à l’individu le droit d’être lui-même pleinement, avec ses forces et ses défis afin de lui permettre de se  responsabiliser. La richesse de l’idéation collective et de supprimer tous tabous et censures et d’aller de la plus conventionnelle à la plus loufoque des idées. Le tri se fera plus tard.

 

3- Intégrez le concierge à votre groupe d’idéation!

Il n’y a pas ici d’offense pour les concierges, ce que je veux dire c’est que l’hétérogénéité et la mixité ont, d’un point de vue évolution, toujours été un élément incontournable à la réussite. Plus on a un œil extérieur au sujet, plus on a la capacité de voir les choses, parfois très simples, que les autres ne voient pas.

Tous les collaborateurs devraient participer aux processus d’idéation collective lors de réflexion sur de grands sujets du DG au coursier.

 

4- Pas de hiérarchie.

Lors d’un tel processus, la richesse des échanges se fera d’égal à égal, une idée n’aura pas plus de valeur qu’une autre selon la personne qui l’a dite. De plus ce sont les liens qui se créent en passant d’une idée à l’autre, d’un mot à une phrase, d’un concept à  une sensation qui réveillera le génie collectif. Plus les collaborateurs seront à l’aise, en contact avec leurs propres sensations, leurs propres émotions, sans se préoccuper du jugement, plus le processus amènera loin.

 

Bien évidement, tout ceci ne fonctionnera que si la culture de l’entreprise ou du groupe est portée sur le bien-être et la bienveillance en milieu de travail. Si les sessions d’idéation collective sont les points phares du processus, elles ne fonctionneront que si l’écosystème est adéquat et accueillant. (voir l’holacratie Késako)

De plus, la beauté du cerveau créatif c’est qu’il ne s’arrête pas. Si vous osez ouvrir la boite de Pandore, vous serez submergé de centaines d’idées fusant de toutes parts à tout moment.

Si elles ne sont pas toutes bonnes, elles sont toutes pertinentes et doivent être notées religieusement pour le jour où….

car l’idéation c’est les idées en action!

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais Laissez-nous un message.

En cours d’envoi

©2018 CreatifCoaching.com. Tout droits réservés. Créé par Pagup.com, Agence Web.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?