Comment devenir une super manipulatrice-2

synchronisation

La synchronisation

La synchro une notion tirée du  coaching PNL

Bon maintenant que tu as lu comment devenir une super manipulatrice (1), on ne va pas s’arrêter en si bon chemin.Bin oui, pasque c’est comme dans tout, il y a une progression de difficulté et de la pratique à exercer pour devenir une pro.

Donc maintenant que tu maîtrises le VAKOG, on va pouvoir parler de synchronisation. Peut-être en as-tu déjà entendu parler, c’est une manière de se mettre en connexion avec l’autre en mimant ses attitudes, en se mettant en « symbiose » de façon subtile et imperceptible.

Je te rassure tu le fais déjà naturellement très souvent sans t’en rendre compte.

Ma plus belle expérience de synchro fût avec une jeune fille de 7 ans à l’époque,  autiste.

Elle ne verbalisait pas, était très peu en relation et pouvait avoir des crises de colère assez impressionnantes.

À l’époque je travaillais en France en tant que psychomotricienne dans un centre de jour. On accueillait des enfants de 3 à 12 ans qui ne trouvaient pas leur place dans le système car demandaient trop de soins et d’accompagnement.

Il y avait 2 salles magiques dans cet établissement : un bain de balnéothérapie (un grand jacuzzi) et une salle Snoezelen, multi-sensorielle.

Carole, c’était son nom, refusait la balnéo, et s’enfermait dans la salle Snoezelen, dans tous les sens du terme. Elle refusait tout contact avec l’extérieur, aucun contact oculaire, et dans cette salle elle restait des heures assisse au sol à se balancer sans se préoccuper le moins du monde de ce qui se passait autour d’elle.

À cette époque j’étais une jeune psychomotricienne pleine de fougue et d’espoir, et je m’étais mis au défi de trouver le moyen d’entrer en contact avec la jolie Carole.

Je l’amenais donc dans la salle Snoezelen qu’elle affectionnait particulièrement, et pendants plusieurs jours je l’ai observée, je lui ai proposée des objets, des sons, des lumières, bref tout ce que je trouvais (sans jamais la toucher car c’était insupportable pour elle) sans aucun intérêt de sa part.

J’ai fini par arrêter de lui offrir des choses et je me suis assise à côté d’elle à l’observer… elle se balançait d’avant en arrière et faisait des sons avec sa gorge, une sorte de râlement continu.

L’idée m’est alors venue de l’accompagner, « si tu ne veux  pas venir dans mon monde, ok, je viens dans le tiens. »

Et je me suis mise à me balancer au même rythme qu’elle et à faire le même son de gorge, en l’observant du coin de l’œil, mais en faisant mine de ne pas me préoccuper d’elle. Je ne sais absolument pas pendant combien de temps j’ai fait ça, ce que je sais par contre c’est qu’à un moment, Carole m’a jeter un regard en coin, a stopper son bruit et a arrêté de se balancer… J’ai fait exactement comme elle, elle a repris, j’ai repris… s‘est arrêtée, moi aussi, et ce petit jeu à duré quelques minutes jusqu’à ce que …moment magique… elle me regarde et esquisse un semblant de sourire!!!

Tu n’a pas idée de l’effet que ça m’a fait, j’en aurais pleurer de joie, le contact était fait, la relation débutée, de ce jour Carole m’a fait confiance et venais même me chercher pour aller avec moi en balnéothérapie où elle demandait que je la porte dans l’eau. Ce fût une relation magique (tout en étant fragile) dans laquelle Carole a pu trouver un appui et s’ouvrir un peu plus au monde.

Je te raconte ça parce que c’est la première fois que j’ai mis consciemment en œuvre les principes de synchronisation et la notion de modèle du monde que je ne connaissais absolument pas à l’époque.

Alors j’espère que cette histoire t’auras fait comprendre la puissance de la synchronisation dans les relations. Je pense que cela nous viens du monde animal, le mimétisme est une façon  de se reconnaître et de s’associer à la meute. T’as juste à voir les ados, qui sont tous pareils parlent et bougent de la même façon, c’est ce besoin de se reconnaître et de faire partie de quelque chose, d,un tout, d’une unité rassurante. Une façon de dire à l’autre que l’on n’est pas hostile, qu’on fait partie de sa gang, qu’on est comme lui.

Donc l’idée de la synchronisation, c’est de rentrer dans le modèle du monde de l’autre et de l’amener subtilement dans le tiens, ainsi l’autre ne te vois pas comme un ennemi, mais comme quelqu’un de sa gang.

Voilà donc comment  mimer subtilement certains aspects de la personne en face de toi. Tu deviens le miroir de l’autre.

Tu peux te synchroniser de différentes façons :

De façon verbale

  • Sur la forme du discours, en utilisant les mêmes prédicats que ton interlocuteur
  • Sur la tournure de phrases,
  • Sur le contenu, en utilisant les mêmes expressions

De façon non verbale

  • Sur la posture, comme par exemple mimer sa façon d’être assise ou sa position debout, tu te réfères au corps en entier
  • Sur la moitié du corps, pas exemple, bras ou jambes croisées
  • Sur l’angle tête/ épaule, tu sais comme les petits chiens qui tournent la tête comme toi quand tu les regarde
  • Sur les expressions du visage, je pense que c’est celle qui se fait le plus naturellement au quotidien.
  • Sur les gestes, il se gratte l’oreille toi aussi, elle se croise les mains, toi aussi, il se met un doigt dans le nez…. Bin là à toi de voir…
  • Sur des mouvements répétitifs, comme balancer la jambe, jouer avec le stylo, se tortiller les cheveux.

Bon fais gaffe à celle-là, il faut bien te rappeler que c’est toi qui suis l’autre donc l’idée c’est pas de te tortiller les cheveux devant ton patron chauve pasqu’il risque de comprendre autre chose…

  • Sur la respiration, ça c’est la plus subtile et la plus puissante, regarde dans les films comment les futurs papas respirent comme leur conjointe au moment de l’accouchement pour les soutenir, ça marche  aussi dans la vraie vie.
  • Sur les caractéristiques vocales, comme on l’a vu dans comment devenir une super manipulatrice (1), la voix peut-être différente en fonction de nos prédicats. Donc tu peux jouer sur la tonalité, le rythme, le timbre.

De façon non verbale croisée, bon ça c’est la gamme au dessus, pour les pros

  • Tu utilises les paramètres vus plus haut tout en utilisant un autre élément pour te synchroniser. Je m’explique, par exemple, tu peux synchroniser le rythme de la respiration en utilisant le mouvement du doigt ou de la main ou synchroniser un geste répétitif en clignant des yeux, etc.

Là là ma fille si tu fais ça, t’es dans la cours des grands, c’est de la haute voltige, et si tu veux savoir si tu es bien en synchronisation, après avoir copier quelques mimiques de ton interlocuteur, doucement et avec subtilité, tu change quelque chose pour voir s’il te suit. Par exemple, tu changes ton croisement de jambe, tu te grattes le nez, tu croises tes mains sur la table…. Ce genre de truc, et si il suit BINGO! T’es top synchro, t’es devenue sa grande amie et la fille la plus géniale de l’univers.

Alors que ce soit pour un  rencart amoureux, pour mettre la belle-mère dans ta poche, te faire bien voir de ton patron ou avoir de nouveaux clients, bin ça marche tout pareil…

Hey même avec ton ado qui fait juste être vautré et faire des sons bizarres avec sa bouche!

Bon comme je sais que ton objectif dans la vie c’est d’aider et soutenir, voilà comment tu peux aussi utiliser la synchronisation pour aider :

Il faut savoir qu’il y a un rétro-feedback entre notre physique et nos émotions. C’est-à-dire que si tu te sens mal, ta posture et tes expressions faciales vont le dire.

Genre si tu es déprimée, ton dos va se courber, l’expression de ton visage devenir plus triste et inversement si tu es super heureuse, ok?

Bon, et bien de la même façon, si ton visage est crispé ou que tu te mets dans une posture d’abattement, tu vas te retrouver avec cette émotion de dépression. Ou bien si tu te sens bof et que tu as envie de changer ça, juste de te redresser et sourire va changer ton « mood » et tu vas te sentir mieux.

Maintenant imagine que tu es en face de ta meilleurs amie qui vit un truc pas cool, elle est triste, dépressive, tourne en rond et n’arrive à rien. Si tu te mets en synchronisation sur quelques points, bon on te demande pas de devenir dépressive aussi, donc choisi bien tes critères, genre la respiration, la posture par exemple.

Donc tu te synchronises et quand tu sens que vous êtes connectées, tranquillement tu te redresses, tu amènes des mots plus positifs dans ton discours (en restant dans ses prédicats), tu augmentes un peu le rythme de ta respiration, tu amènes des expressions plus positives sur ton visage et TADAM!!!! C’est là que la magie opère, tout en subtilité, tu vas voir ton amie aller de mieux en mieux sans s’en rendre compte…

Idem pour les conflits et dispute, mais là faut être émotionnellement assez détachée pour être capable de gérer.

Regarde comme c’est beau la synchro :

  LA SYNCHRONISATION Parfaite

clique sur le mot pour voir la vidéo

Voilà c’est ça être une super manipulatrice, savoir utiliser la synchronisation et le VAKOG, cool non ;), et bien sûr tu peux encore être plus efficace en poursuivant avec le troisième article.

Comment devenir une super manipulatrice (3)

 

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais Laissez-nous un message.

En cours d’envoi

©2017 CreatifCoaching.com. Tout droits réservés. Créé par Pagup.com, Agence Web.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?